Bien préparer ses congés, c'est partir et revenir plus léger au travail

photo de profilAlix Fieux le lundi 27 juin 2022

L’été fait son entrée et pour beaucoup de talents, les congés approchent ! Pour beaucoup d’entre nous, c’est une récompense bienvenue et bien méritée après tout le travail accompli durant l’année, et la perspective d’une vraie détente. Et pourtant… il semblerait que nous ayons du mal à lâcher prise. D’après une étude du cabinet Qapa, vous êtes 62 % à jeter un coup d’œil à vos courriels professionnels pendant vos congés.

Ne vous culpabilisez pas, c’est tout simplement le signe que vous êtes impliqué.e dans vos missions et que vous prenez votre rôle à cœur. Et si finalement, le meilleur service que vous puissiez vous rendre était de vraiment déconnecter pendant vos congés ? Chez Flow, nous pensons que c’est plus facile grâce à quelques étapes pour bien préparer vos vacances.

Alors, prenez votre bloc-notes, et avant vos congés, suivez nos recommandations pour passer des congés en toute sérénité !
 

1) Déléguez et reportez

Pour beaucoup de travailleurs.euses, prendre des congés rime souvent avec la charge mentale de devoir tout anticiper et planifier durant leur période d’absence. Et finalement, on a l’impression que l’on « paye » ses congés avec une charge de travail plus importante avant le départ. Et si on rompait avec cette mauvaise habitude qui gâcherait presque le plaisir de prendre des vacances ?

Notre recommandation : Planifiez une réunion avec les membres de votre équipe pour voir avec eux comment vous pouvez déléguer temporairement certaines tâches pendant votre absence et reporter celles qui peuvent attendre votre retour. Ainsi, vous partez avec le sentiment du devoir accompli, l’esprit léger de savoir qu’aucun retard ne sera accumulé et que toute votre équipe est bien informée de vos dossiers en cours.
 

2) Partez plus tôt le dernier jour

Avez-vous avez remarqué à quel point le jour du départ en vacances, la tension monte et vous vous inquiétez de savoir si vous aurez tout fini à temps ? Cela est souvent dû au fait que nous ne sommes pas assez organisé.e.s. Ce n’est pas vraiment l'état d’esprit idéal pour commencer la détente espérée pendant vos congés…

Notre recommandation : Planifier un départ un peu plus tôt que d’habitude le jour de votre départ vous permettra d’étaler vos dernières priorités sur l’ensemble de la semaine au lieu d’attendre le dernier pour vous en occuper. Et sincèrement, avec une dernière journée de travail plus courte, les vacances seront plus vite arrivées ! Ainsi, vous aurez toute la fin de journée pour prendre le temps de chasser vos dernières pensées liées travail, pour faire le vide dans votre esprit. Le lendemain, vous commencerez votre première journée de congés bien plus libéré.e !

 

3) Déconnectez (vraiment) pendant les vacances

Saviez-vous que, chaque fois que vous regarderez vos messages professionnels durant vos vacances, le bénéfice de vos vacances repart à zéro ? Il vous faudra ensuite à nouveau 3 jours pour vraiment déconnecter vos pensées du travail.

Notre recommandation : Dès que vous commencez vos congés, rangez vos équipements de travail dans un tiroir, hors de votre vue. Et n’y touchez plus. Si votre messagerie professionnelle est accessible sur votre smartphone, désinstallez-là également. Lâchez prise, mettez votre cerveau au repos. Les vacances sont faites pour vous oxygéner, vous concentrez sur ceux que vous aimez, sur les loisirs auxquels vous prenez plaisir. N’est-ce pas le plus important ?

 

4) Relativisez les priorités de la reprise

Aïe… la reprise approche. Vous connaissez ce sentiment d’anxiété la veille de la rentrée ? Le moment où vous vous dites que vous allez avoir une tonne de messages ? Résultat : vous passez une journée entière à traiter vos courriels avec la désagréable sensation d’avoir accumulé plus de retard que de bénéfices.

Notre recommandation : Relativisez. Si ce n’est dans le milieu médical, les urgences arrivent rarement. Et si jamais ce devait être le cas, vos collaborateurs.trices ont certainement pu prendre votre relai pendant votre absence et trouver une solution adaptée. Au besoin, et s’il s’agit réellement d’un message important, l’expéditeur concerné prendra le temps de vous relancer.

 

5) Faites-vous un cadeau pour la rentrée

Le jour de la reprise, on a encore moins envie de retourner au travail lorsqu’on sait qu’une montagne de tâches et de rendez-vous nous attendent. Le stress revient vite alors qu'on aurait plutôt envie d’aller au ralenti… Et si on se faisait ce cadeau de retour au bureau ?

Notre recommandation : Le jour de la reprise, ne prévoyez qu’un seul rendez-vous : celui avec votre collègue préféré.e, afin qu’il ou elle vous présente le récapitulatif des dossiers en cours. Proposez-lui de garder quelques minutes pendant votre rencontre pour jaser de vos congés, de sujets plus informels et personnels hors du travail. Cela permettra de donner un ton plus léger à votre appel et de prendre plus de plaisir à la reprise.