Travailler à l’étranger : Flow témoigne sur la géo-flexibilité

photo de profilAlix Fieux le vendredi 4 février 2022

En surfant un peu sur la toile et les réseaux sociaux, il est possible que vous ayez vu une nouvelle tendance émerger : celle du télétravail à l’étranger. Certains parlent de « télétravel », d’autres de « recrutement international » et chez Flow, nous aimons parler de « géo-flexibilité ». Si ce concept vous intéresse, sachez qu’il peut être mis en pratique sous de nombreuses variantes différentes, selon les réalités de chaque travailleur.euse et les politiques variées des entreprises. Découvrons-les ensemble !

 

Le « télétravel » : travailler en voyageant !

Tout d’abord, le « télétravel » : cette nouvelle pratique - que notre équipe a découverte grâce à Welcome to the Jungle - consiste pour une entreprise à offrir la possibilité d’aller travailler à l’étranger pour associer l’utile à l’agréable. Bien plus que les traditionnels séminaires dans une ville à proximité, le télétravel permet en fait de passer un vrai séjour prolongé de plusieurs mois dans un pays étranger pour y télétravailler tout en profitant d’un esprit « vacances » sur son temps libre. Car généralement, l’idée est d’aller est au soleil ! 

Résultat : cette idée est gagnante des deux côtés. D’une part, les talents ont le plaisir de changer de cadre de vie et de voyager tout en conservant leur emploi habituel et d’autre part, c’est une belle opportunité pour les entreprises de booster leur marque employeur et de contribuer au bien-être de leurs employés.
 

La géo-flexibilité, notre vécu chez Flow

La géo-flexibilité poursuit le même objectif : permettre aux employés de concilier leurs envies ou leurs besoins de voyages tout en gardant leur emploi et leur mandat. À la différence du « télétravel », la géo-flexibilité est généralement pratiquée sur un temps plus long, voire de façon permanente, d’un commun accord entre une entreprise et ses employés. Chez Flow, nous pouvons vous en parler concrètement car notre équipe de 8 collaboratrices compte 2 de ses membres en France !

 

Serena, une super gestionnaire à distance

Serena Rampa, Responsable Marketing chez Flow, se préparait à quitter la France pour emménager à Montréal et rejoindre Flow… quand la pandémie est arrivée. Avec Geneviève Provencher, la fondatrice, elles ont eu la formidable idée de ne pas renoncer à cette collaboration et de la vivre 100 % à distance. Deux ans plus tard, les missions de Serena ont évolué, son poste a progressé et elle gère maintenant l’équipe de marketing RH 100 % à distance.

Elle nous raconte comment le fait de travailler à plus de 6 000 km de son entreprise ne l’empêche pas de se sentir parfaitement impliquée et soudée avec son équipe : 

« Je suis la preuve que l’on peut être à distance mais développer tout de même un fort sentiment d’appartenance à une entreprise et à une équipe si les choses sont bien faites ». 

Sa recette ? « Je dirais la confiance qui est primordiale pour gérer une équipe et surtout une bonne organisation. Gérer une équipe, c’est avant tout comprendre ses collègues et pour cela il faut COMMUNIQUER quand tout va bien, mais aussi et surtout quand tout va mal. Nous aimons parler de notre vulnérabilité en équipe et c’est ce qui fait notre force aujourd’hui ». « Il faut établir dès le début une organisation de travail afin que tout se passe pour le mieux. Nous restons en contact avec des réunions formelles mais aussi des rencontres informelles pour remplacer ces moments où nous ne sommes pas autour d’un café au bureau. Après notre réunion hebdomadaire par exemple, nous prenons 20 minutes pour faire du sport (marche, yoga) ou nous les utilisons pour papoter ou dessiner » explique-t-elle.
 

Zeineb, 100 % investie avec ses collaboratrices à distance

Pour que la géo-flexibilité soit bénéfique, il faut aussi qu’elle soit bien vécue par le reste de l’équipe, c’est-à-dire les membres qui sont dans la même ville que le siège de l’entreprise mais qui travaillent avec des collègues à distance. C’est le cas de Zeineb Khafallah, notre spécialiste en communication digitale - Bien-être, diversité et inclusion au travail. Basée à Montréal, elle travaille quotidiennement avec sa gestionnaire Serena et Alix (moi), sa collègue rédactrice situées en France.


Ce qu’elle retient de ce mode de fonctionnement est positif : « Je pense que c'est un super avantage parce qu'il y a toujours une personne de disponible pour les clients (haha allô le décalage horaire). Je trouve ça drôle de voir la réalité des collègues en fonction de leur pays de résidence. Cela nous permet de découvrir les autres cultures sans voyager tout en travaillant chez soi ». 

« S’il y a un atout que j’ai pu développé du fait de la distance géographique avec mon équipe, je dirais la patience ! Quand mes collègues dorment, je travaille et inversement. On ne peut pas s'attendre à avoir des réponses rapides et tant mieux ! Cela nous apprend à respecter les limites de chacun et à lâcher prise ». 

Ses ingrédients indispensables pour que la collaboration à distance fonctionne bien ? « Beaucoup de communication, de la flexibilité et de l'empathie. Il faut toujours se mettre à la place de l'autre afin de comprendre sa réalité qui est bien différente de la mienne. Comme on ne vit pas dans le même pays, on vit dans deux environnement différents et pour bien vivre ceci, il faut rester ouvert ».

Deux jolis témoignages qui prouvent que la géo-flexibilité est belle possibilité à explorer !
 

Recruter à l'international

Enfin, la pénurie de main d’oeuvre ressentie au Québec et la généralisation du travail à distance conduisent aussi de plus en plus d’entreprises à recruter à l’international ! C’est par exemple le cas de compagnies flexibles que nous connaissons bien, comme la firme québécoise de textile Attraction (située près du Lac Mégantic) qui recrute jusqu’en Colombie, au Guatemala et à Madagascar, ou encore l’agence de TI montréalaise DevBar qui recrute en France.

Si cette opportunité vous tente, sachez qu’elle peut ouvrir la porte de collaborations heureuses entre des entreprises et des talents situés dans des pays différents. L’essentiel pour que cela fonctionne ? Que chacun le fasse par choix, par conviction d'y trouver une belle possibilité bénéfique et collabore avec des valeurs indispensables de confiance, de transparence, d’autonomie et d’ouverture.


 Vous aimeriez organiser votre géo-flexibilité ? Flow est là pour vous conseiller grâce à son service de consultation en RH flexibles

Et ce n'est pas tout, Flow vous permet aussi d'afficher votre flexibilité pour vous aider à rayonner !